L’infidélité est une histoire de preuves (euh…une suffit)


A la radio, sur la route du travail de bon matin, j’écoute parfois une émission, merveilleusement perverse, qui se propose de vérifier si l’amour de votre cher et tendre est véritable. Pour ce faire, la radio appelle le pauvre gars en question (à  l’antenne, sinon ce n’est pas drôle) et lui annonce qu’il a gagné un bouquet de fleur et qu’il faut donc qu’il l’adresse à une personne.
Bien entendu, le monsieur de la radio précise que ce sera un bouquet de roses rouges, romantique et tout. Par déduction, on peut supposer qu’il ne va pas l’envoyer à sa mère – sauf trouble psychologique sévère- mais, bel et bien, à l’élue de son cœur.
Tristement,  1 fois sur 2, le jeune homme donne le nom d’une femme qui n’est pas celui de sa copine officielle… Consternation générale de l’assemblée et pleurs « on air ».
Que dire si ce n’est : « c’est le jeu ma pov’Lucette, si tu avais été plus intelligente tu n’aurais pas eu besoin de la radio pour démasquer ton gros salaud  effronté de fiancé. Tu aurais consulté des sites français, comme planet.fr et son magazine qui se propose de t’inculquer pleins de savoirs sur les relations hommes/femmes (entre deux reportages sur les plus beaux villages de France), du genre : les 15 fantasmes les plus courants chez les hommes (ca mériterait un post) ou – nous y sommes – « comment déceler l’infidélité ? « .
Je me permettrai donc quelques humeurs sur cet article. 
Tout d’abord, histoire de plomber l’ambiance, saviez-vous que 4 hommes mariés sur 10 reconnaissent avoir trompé leur femme au moins une fois ? Imaginez si, en plus, on compte ceux ne le reconnaissant pas… Terrifiant, n’est-ce pas ?
Par contre, si vous avez lu l’article, vous noterez  que l’on parle uniquement des hommes,  à croire que les femmes sont des modèles de vertu ! –je ne développerai pas ce point 🙂
Voici de quoi jouer à l’espionne hystérique  avec une liste non exhaustive de « preuves d’infidélité » :
1. « Il est étonnamment gentil » : peu fiable, selon moi, car une promotion, un bon plat ou une … partie de Xbox peuvent générer des effets similaires (voir l’euphorie totale).
2. « Vous revenez un soir et les draps sont changés » : la preuve la plus irréfutable de l’homme infidèle. Je vous rappelle que beaucoup d’hommes pensent encore que les draps se changent tout seul.
3. « Il est différent au lit » : s’il est différent c’est qu’au préalable il était toujours pareil…  Autre pb !
4. « Il ne lâche plus son téléphone » : ce qui, à l’heure de l’Iphone, s’avère davantage une preuve du téléchargement d’un nouveau jeu débile que d’une infidélité.
5.  « Il fait très attention à lui » : les inconvénients du 21ième siècle, les hommes sont de plus en plus précieux.
6. « Ses gestes trahissent ses mensonges » : euh… Je crois que c’est maintenant qu’on utilise le 6eme sens féminin.
7. « Vous l’agacez » : en tant que chieuses professionnelles jeunes femmes ayant des journées stressantes, nous pouvons, parfois, devenir agaçantes; pas de quoi s’alarmer.
8. « Il sent le propre quand il rentre » : comment fait-on si d’habitude il ne sent pas le sale ?
9. « Il se pose en victime » : le club des cocus s’agrandit dans ce cas car, pour un homme, ce n’est jamais de sa faute de toute façon (même quand il conduit et qu’il se perd).
10. « Il travaille tard ou doit retourner au bureau le soir ou le week-end pour des « urgences ». »:  à  moins d’être médecin, je trouve ca suspect aussi.
Ben je crois qu’il y a de quoi devenir une bonne parano à enfermer …  Je propose donc une note positive, genre « l’amour vaincra », pour terminer ce post : une photo de Doisneau (le baiser de l’hotel de ville ; 1950).

Cet article, publié dans Quoi de neuf dans le coin?, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s