Quand on veut…


Dans la vie, il y a trois catégories de personnes que j’admire : celles qui me font réfléchir, celles qui me font rêver et celles qui ont le courage d’expérimenter la vie – et qui, du coup, me font rêver et réfléchir par la même occasion.
La personne dont je vais vous parler est un jeune homme ayant refusé l’inertie face à ses questionnements, ayant refusé de se plaindre et de dire des trucs du type « je ne sais pas quoi faire  de ma vie», et ayant eu la brillante idée de vivre l’expérience du caméléon pour se trouver.
Je vous présente donc Sean Aiken et son objectif : Expérimenter 52 métiers en un an afin de trouver en lui la petite flamme donnant l’envie de se lever le matin.
Voici le trailer (car il a été filmé par un copain pendant son aventure) – sorry en anglais.
De boulanger à pompier en passant par pizzaiolo, animateur radio et tout un tas d’autres folles expériences, Sean a pris tout ce qu’on lui offrait.
L’engouement pour son projet fut tel que des camps d’été ont été créés afin de permettre à des jeunes, cherchant leur passion, d’emprunter le même chemin que lui. Ecrit ainsi, cela semble simple … Mais combien de jeunes prennent ce genre de décisions ?  Peu c’est certain.
Je salue donc l’initiative et surtout le courage de se créer son propre moule.
Je propose, d’ailleurs, au pole emploi de diffuser ce genre de documentaire plutôt qu’une succession d’entretiens souvent inutiles – mais pas toujours, je vous l’accorde.
Comme quoi, les mecs avec des locks ont parfois de bonnes idées 🙂
Site ici 
Publicités
Cet article, publié dans Quoi de neuf dans le coin?, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s