La Rupture – Article pure provoc’


Il y a des choses qui m’échappent dans la vie… Les drames associés aux ruptures en font partie. 
Je ne parle pas des divorces et autres joies contractuelles du genre, non, je parle juste du ô combien commun « se faire larguer » (mais si, ça t‘es déjà arrivé!!) qui transforme parfois un individu, tout à fait capable de réflexion, en un n‘importe quoi irrationnel.
Parce que, l’expérience le prouve, on s’en remet toujours (ok, sauf tragédies shakespeariennes; mais si tu as survécu à une rupture, ça ne te concerne pas)!!!
Parfois, en cœur de pierre que je suis -ce qui est totalement faux mais les préjugés ont la vie dure, j’imagine ce que je pourrais énoncer, à mes amies en peine, au lieu de la traditionnelle compassion.
Donc, juste pour le fun ce soir, voici mes deux versions de réponses face à une amie larguée :
**Blabla, entre deux pleurs, de la fille larguée « Mais je l’aimeuuuuuuuuuuhhhh, je l’oublierai jamais »**
Version 1 : Il aura toujours une place dans ton cœur, ma chérie (les mots doux entre copines sont juste indispensables), mais tu vas avancer et, petit à petit, la douleur sera moins intense et tu rencontreras quelqu‘un qui t‘aimera et te rendra heureuse… (j‘espère que, ami lecteur, tu n‘as pas vomi sur ton pc à la lecture de ces mots)
Version 2: Sachant que l’absence finit toujours par avoir raison de l’amour, il y a de fortes chances que tu sois en train de dire une connerie monumentale. Rappelle toi, il y a quelques années, tu disais exactement la même chose de Marc le maître nageur du camping du coin.
  
**Blabla, entre deux reniflements, de la fille larguée « Mais qu’est-ce que je vais faireuuuuuuuuuuuuuh ? »** :
V1 : Tu vas prendre soin de toi, ma copinette, on va sortir, te changer les idées et faire une soirée pyjamas. (non, ami lecteur male, ce n’est pas un mythe les soirées pyjamas. Les soirées strings, par contre, oui.)
V2: Je serais tentée de dire inonder mon parquet si tu n’arrête pas de pleurer ! Plus sérieusement, tu vas faire comme tu fais d’habitude : te lever, te preparer pour aller au boulot, te moucher car t‘es juste crado… Si tu regardes bien, la plupart de tes actions ne sont pas en lien avec ton mec Ex; ceci n’est donc qu’une torture psychologique inutile que tu t’infliges.
**Blabla, entre deux hoquets, de la fille larguée «  Et si je ne trouvais personneuuuuuhh » **:
V1 : Mais, ma belle, tu es une fille exceptionnelle : -là, tu énumères les qualités de la larguée; même celles qu’elle n’a pas. D’ailleurs, je suis certaine qu’ils vont tous faire la queue devant ta porte ( je vous épargne mes blagues douteuses  ).
V2: Voyons! Entre les célibataires, les gens casés mais infidèles (c’est quoi ? 1/3 des couples?!), les sites à coups d’un soir de rencontres, les soirées alcoolisées entre amis… Bref, ne fais pas ta mauvaise foi!
**Blabla, entre deux répétitions de la même phrase, de la fille larguée « Et si je ne trouvais personne qui m’aimeuuuuh » ** :
V1 : Même phrase que ci-dessus.
V2 : Parce qu’il t’aimait ton mec ex? Larguer quelqu’un n’est pas la plus grande preuve d’amour que je connaisse!!
 
**Blabla, entre deux sms de détresse envoyés à l‘Ex en question : « Je ne retomberai plus jamais amoureuseuuuuh » **:
V1 : Mais siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, regarde moi avec Brian (et là on se lance dans un discours narcissique avec une fin heureuse)….
V2 : Au regard de ton immense capacité à gérer tes émotions, à mon avis, en 2 semaines tu es in love de nouveau
J’arrête là, vous allez me trouver peste…
Je vous imagine, lecteurs vicieux que vous êtes, vous dire « pfff, elle dit ça mais on verra quand ce sera son tour!!! ». Et bien, je vous dirais que vous n’en saurez rien car, ayant conscience de la perte momentanée de raison qu’entraine une rupture, je garderai ça pour moi sans plus de changements dans ma vie ( si ce n’est une ou deux bouteilles manquant alors à ma cave; suite à une soirée  solo avec pour thème « je tourne la page »).
Note 1 : Pour mes amies lisant offusquées mes propos : rassurez-vous, sensible aux larmes (et pourtant je lutte!), je me serais transformée en Bisounours géant, chantant de la guimauve, si ça avait pu stopper votre peine!
Note 2 : J’ai failli traiter de l’adultère mais ça aurait été bien plus sanglant comme post!
 
Advertisements
Cet article, publié dans Quoi de neuf dans le coin?, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour La Rupture – Article pure provoc’

  1. Tout simplement hilarant, j’ai pas vomi…
    Bisous

  2. Evemaba dit :

    Non moi non plus et pourtant depuis vendredi je ne suis vraiment pas bien. En ce qui me concerne, j’ai pu vérifier que la petite phrase « un clou chasse l’autre » est absolument véridique ! mais c’est un peu dur à dire à une copine, j’en conviens …

  3. margaux33 dit :

    super j’ai bien ri

  4. marmottine dit :

    « Je ne retomberai plus jamais amoureuse », les yeux mouillés et les joues toutes rouges… C’est un peu comme le « demain, j’arrête de boire » ☺, la gorge pâteuse et du vomi dans les cheveux, non ?

  5. Maya dit :

    Je suis tout à fait concernée par le sujet mais ta plume m’a bien faite rire.
    🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s