C’est à partir de quand qu’on a passé l’âge?


« Donne moi ton âge, je te dirai qui tu es », en voilà une idée qu’elle est con bizarre.
Pourtant, si je précise « j’ai 26 ans », la plupart des gens tente alors de m’associer à un stéréotype de vie – au choix : célibataire qui veut se caser à tout prix (la pauvre fille) vs célibataire à fond sur sa carrière (la pauvre fille) vs fille en couple qui veut pondre partout, tout de suite (cétitropamignoooontouplein)…
Et pourquoi ? Parce qu’il faudrait agir selon son âge et rêver en fonction ; manquerait plus que ça, troubler les idées bien pensantes. Je vous vois sourire, mais faites pas les malins derrière votre écran, aucun âge n’est épargné (gnarc gnarc gnarc !!!).
Quand on me rabâche « et alors, t’es plus toute jeune, va falloir penser à faire des bébés », outre le fait que je me questionne sur la variété des sujets de conversation des personnes que je croise, je repense alors avec terreur à la phrase couperet (prenez votre grosse voix en lisant ça) : « il y a un temps pour tout » !!!
SERIOUSLY !!??? Laissons-donc la bible là où elle est (c’est à dire au fin fond d’un tiroir dans un hôtel du sud américain).
J’avoue que ça ne me dérange pas ce blabla incessant concernant les étapes de vie à suivre… Tant que l’on reste cohérent ; et c’est là que ça coince mes bons amis.
Par exemple, au boulot, c’est absolument le contraire ! Pour mon premier jour (j’avais 26 ans et déjà loin du pays de Candy), de gentils collègues m’ont tout simplement demandé, le sourire en coin, « tu ne serais pas une nouvelle petite stagiaire ? » (Notez le plaisir pris à infantiliser la jeunette- peur de la castration mon brave?). Mais pourquoi donc cher ami ? Mon air de jeune femme et ma bonne humeur constitueraient-ils une raison suffisante pour me classer dans le registre « hey blondinette, je prendrais bien un café et attends, t’en va pas, je vais te sortir une blague douteuse histoire de te faire rougir » ? (vas y Gégé !!)
SERIOUSLY !!???
Assez âgée pour élever des gosses mais pas assez pour avoir des responsabilités professionnelles? Trop âgée pour les folles soirées sans souvenirs mais trop jeune pour avoir une opinion sur l’histoire, la politique, la littérature… ? Trop âgée pour vivre une folle aventure sans queue ni tête mais trop jeune pour se payer un loft avec vue sur la ville? (Un peu plus et ça donnerait AN – TI SO – CIAAAAAAALLLLLL).
Bref, je fais, définitivement, tout à l’envers selon ces principes mais, au moins, sans la pression du temps qui passe.
Le temps est un concept abstrait, et si vous en avez un peu, j’en profite pour vous proposer une lecture divertissante « Petit traité de désinvolture, » de Denis Grozdanovitch.
J’ai lu ce recueil d’histoires dilettantes, il y a quelques années, et, entre deux sourires, l’on se plaît à suivre ces mots observant le temps qui passe avec détachement et ironie.
Sinon t’as quel âge ?!
Publicités
Cet article a été publié dans Quoi de neuf dans le coin?. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour C’est à partir de quand qu’on a passé l’âge?

  1. maximgar dit :

    T’as que 26 ans et tu oses tenir un blog touristique pour que les vieux comme moi aillent se promener le week-end ?

    Tu me déçois.

    • Ne pouvant écrire des choses aussi belles et profondes que toi au regard de mes 26 ans (héhé) faut bien que je me rabatte sur différents sujets. Et pr info, j’ai aussi un blog de voyage sur mon année de vie aux US, dans une ville historique (MLK y a perdu la vie); alors si tu peux prendre l’avion sans respirateur artificiel du haut de ton grand age, je te donnerai des pistes!
      Attends mais je croyais que l’alter c’était le plus vieux.,§

  2. 26 ans tu échanges ?
    Bisous
    Sylvie

  3. thierrys76 dit :

    Les réflexions, les raisonnement d’un autre âge sont difficiles a faire sauter, c’est en plus idiot, l’âge n’a rien a voir avec le talent, les compétences et l’envie, mais bon parfois, je le dit souvent a mon taff, les habitudes ont la peau dures. 26 ans c’est le meilleurs âge pour avoir dans l’esprit un raisonnement et une compréhension des choses qui justement en vieillissant sont plus dures a changer

    26 c’est pour moi un des plus belles âge

  4. Eve dit :

    Cette pression avec l’âge, jeune ou vieux, est insupportable … Thierry je ne suis pas d’accord sur ta dernière phrase parce qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis (et je ne dis pas ça pour toi) !

  5. L' alter égal dit :

    Au début du billet tu déclares : « si je précise, j’ai 26 ans. »
    Puis tu racontes cette anecdote : « Pour exemple mon premier jour de boulot (j’avais 26 ans et déjà loin du pays de Candy) ».
    Donc tu n’as plus 26 ans…
    ça ne m’étonne pas, tu ne collais pas avec cet âge…

  6. flou dit :

    c’est marrant, dans la tete des gens 26ans c’est un cap… avant quand on me demandait « alors c’est pour quand les bébés? » (pluriel terrifiant en plus) et que je répondais « 23/24/25 » on me disait « oah bah ça va t’as le temps »… depuis que je réponds 26 c’est « ah ben il va falloir se bouger hein, s’agirait pas de faire des enfants de vieux hein! » (sympa) … je me demande bien ce qui s’est passé dans leur tete dans l’intervalle, mais moi ça ne me pose pas de problème!

  7. Gentleman W. dit :

    Quand Ado j’ai commencé à écrire, des humeurs et des indiscrétions d’un jour, je me suis refusé de tout dater, et surtout j’écrivais à différent endroit de mon cahier, pour éviter le côté « analyse au gré du temps ». Des années ont passé, je viens de retrouver le carton, le cahier, et certains moments de vies, de réflexion. Ais-je vieilli ? oui. Mais certains morceaux mériteraient d’être écrit aujourd’hui !

    Alors l’âge,je n’y crois pas, sauf en référentiel de temps, de calendrier, mais pas en terme de compétences, d’amour et de beauté. Pour cela je défends toutes les féminités, d’ailleurs le hasard vous emmenera peut-être demain sur mon blog : nylon-volupte.overblog.com. Vous lirez alors un regard sur les féminités, peut-l’âge !

    Blog délicat où je vais continuer à flâner.

    • Superbe ode à la féminité et magnifiques photos que votre blog… Tellement délicat et gracieux que j’aurais facilement pu douter du « genre » de la plume – les préjugés ont la vie dure!
      En tout cas ça donne envie !
      Merci pr ce petit mot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s