10 Jours de vacances, ça donne quoi côté lecture?


Faire la crêpe toute la journée sur la plage, ce n’est pas possible au regard de ma peau à la Blanche Neige ce n’est pas mon truc; ça tombe bien, j’aime bouquiner à l’ombre entre deux activités sportives (on est d’accord que plouffer dans la mer peut tout à fait être assimilé à du sport). Je ne vous détaillerai pas les revues poubelles que j’ai pu feuilleter (je sais, c’est le mal), en me questionnant sur l’identité de toutes ces personnes dont les vies passionnent les français, et vous propose, plutôt, un retour rapide sur les livres de mes vacances:
1) Purge de Sofi Oksanen: Accrochez-vous, ça n’a rien de gai! Roman amer sur la rivalité, l’Union soviétique s’effondrant et le faux rêve d’Europe de l’Ouest qui se transforme bien souvent en drame. Vrais et secs, des portraits de femmes, gardiennes de secrets et pleines de courage, sans concessions. Intéressant, le lecteur découvre au fur et à mesure l’intrigue du livre.
 
2) La Delicatesse de David Foenkinos. A l’opposé du précédent livre, on tombe dans l’apologie de l’amour, pur et grand, dans un roman où deux amoureux filent le parfait amour, avec des descriptions pleines de miel sucré… Puis… Bon ben, il faut bien qu’il se passe quelque chose de dramatique !! Sachez seulement qu’ « Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par une possibilité ». C’est rose, c’est joli, ça sent un peu trop Anais de Cacharel à mon goût mais comblera les jeunes femmes passionnées par les romans célébrant l’amour. Je passe, je suis trop réaliste.
3) Enfin, « C’est une chose étrange à la fin que le monde » de Jean d’Ormesson. Un peu de philosophie ça ne fait de mal à personne. Dans un style à la portée de chacun, ce philosophe pose les questions existentielles qui traversent le temps de l’Humanité :  « d’où venons-nous » et « qu’est-ce qu’il y a après la mort »?
Une bonne tranche de rigolade n’est-ce pas? J’ai frissonné à l’idée de déprimer sur le concept de rien et, finalement, ce livre s’avère optimiste, abordable et l’on reconnaît là un homme bienveillant ayant vécu. Il concède d’ailleurs que sa plus folle croyance est d’espèrer que derrière l’Etre, il y a le vieux (Dieu). Livre sympathique et léger, écrit par un homme serein et heureux (peut-il en être autrement pour un amateur de Chateaubriand?).
Les vacances sont terminéees, l‘agenda de Septembre arrive !!!!
Publicités
Cet article, publié dans Quoi de neuf dans le coin?, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour 10 Jours de vacances, ça donne quoi côté lecture?

  1. Bikini dit :

    « Purge « ne j’ai jamais réussi à rentrer dedans. Je n’ai même pas retenu les noms de deux protagonistes. J’ai trouvé ça interminable ce tête à tête avec la vieille femme et cette inconnue dont on ne comprend pas d’où elle sort. Les allers retours d’un endroit à un autre et dans le temps m’ont complètement perdue en route. J’ai honte je ne l’ai même pas fini.

    • Effectivement pas évident de s’y mettre car ce sont des femmes dures, et des mots tres éloignées de la conception que l’on pourrait se faire de ses femmes. Je n’ai aps trouvé ca fantastique mais il y a un réalisme que j’apprécie! Pas de honte, quand on n’aime pas, on n’aime pas aussi grand soit l’auteur

  2. Bikini dit :

    j’ai tapé mon message un peu vite 😉

  3. Gentleman W. dit :

    Je viens de lire « la délicatesse », le temps d’une après-midi de piscine, j’ai ressenti un vide total, les mots étaient là, l’intrigue et le romantisme effectivement au parfum d’ANAIS, mais même pas pour une trentenaire? Mais comme un passage de vent, léger, chaud sans trace.

    Je pensais attaquer les yeux bleux, pardon les mots de Maitre d’Ormesson car cet homme me fait rêver par sa façon de conter avec les mots, les images, les pensées, délicates et fraîches pour un sage. Je suis sûr à chaque fois de voyager, et de rentrer à bon port serein.

    Merci pour vos choix

  4. Ping : Agenda Bordeaux – Septembre 2011 | Flâneries d'une bordelaise…

  5. Thomas dit :

    Personnellement j’ai vraiment aimé « Les Souvenirs » et je ne serai pas étonné s’il reçoit un quelconque prix cette année ! 🙂
    (Par ailleurs, n’hésite pas à faire un petit tout sur mon blog (tout neuf !) : http://lencreacoule.canalblog.com, j’y ai publié un billet sur Foenkinos)

    A bientôt !
    Thomas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s