Les monologues du Vagin – Ne pas diner avant


Me voilà en route pour aller voir ce spectacle ovationné depuis de nombreuses années déjà: Les monologues du Vagin.
Je m’attends donc à rire et emmène Brendon certaine de ma sélection… allant même jusqu’à parier le choix des prochains films que nous verrons au ciné – voir fin du post.
Bref, je n’avais pas lu le résumé de cette « comédie » alors que j’aurais du. Nan mais What the Fu*%k ??? Depuis quand c’est drôle de dire « Je suis mon vaginnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn »? Depuis quand c’est drôle le témoignage de femmes qui ont eu leurs règles pour la première fois ou qui se sont mangées le coin du lit dans la « chatounette » en faisant les connes (ouais parce que vous apprendrez un grand nombre de noms à donner à votre « tutu » « foufoune » et autre « turlututu »). Ce recueil de témoignages, plus ou moins romancés, a, bien sur, un but cathartique – non ce n’est pas sale ma chérie, vive les poils – et serait tout à fait adapté pour la journée de la femme. Pour un vendredi soir? No way, je n’ai pas ri et j’étais plutôt à deux doigts de chialer quand une des comédiennes a lancé le monologue de la fille violée par une bande de soldats.
Quant à Brendon, après s’être endormi (monologue de la vieille fontaine), s’être questionné (« Chérie, des étriers et un truc à bec froid chez le gyneco?? de quoi elle parle la comédienne? »), s’être horrifié (monologue de la mère qui décrit le vagin de sa fille qui accouche), il a heureusement pu avoir un moment de répit lors de la scène de simulations des différents orgasmes…
Vous l’aurez compris, on n’a pas aimé du tout, on s’est ennuyé et on a trouvé ça glauque. En même temps, vous iriez voir un spectacle avec des monologues du Penis, ok ce serait toujours pareil?
Faîtes vous votre idée, c’est sur Bordeaux ce mois-ci, mais ne croyez pas ceux qui vous disent que c’est hilarant! Tout au plus sociologique.
P*%*$, on vient de voir Mission Impossible du coup…
Publicités
Cet article, publié dans Quoi de neuf dans le coin?, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les monologues du Vagin – Ne pas diner avant

  1. Cela ne m’a vraiment jamais tenté, je crois que je serai même sortie avant la fin , cela me casse les pieds, ce soit disant féminisme…
    Pauvre Brendon, heureusement qu’i a dormi…
    Gros bisous et bravo pour ton excellente critique
    Sylvie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s