Je vous ai compris


– attention post totalement second degré –
L’heure est à la politique les amis, aux discours creux, aux promesses illusoires… Mais les vrais problèmes, personne n’en parle. Je me propose donc, en ce soir de débat, de lister les véritables sujets qui, chaque jour, m’interpellent; j’utiliserai donc les thèmes de campagne de nos deux candidats:
1. NEGOCIER UNE NOUVELLE REFORME DES RETRAITES – La cible: les plus de 70 ans qui arpentent vicieusement les supermarchés à la sortie des bureaux, à l’affut de la working girl, pour lui passer devant avec leurs caddies remplis comme en temps de guerre. Oui, c’est elle le fléau de nos fins de journées : la mamie qui a soigneusement cumulé ses pièces de 1ct afin de pouvoir tranquilement faire ses comptes en bout de caisse et payer -après 30 min- son Télé7Jour et sa ricoré. Ma proposition serait donc de repousser l’âge de la retraite à 80 ans, ainsi nos coupains les papimamis feraient leurs courses comme tout le monde : le samedi!
2. PROTEGER LE PEUPLE DE LA FAMILLE – Les imbéciles qui décident d’emmener un enfant de moins de trois ans au cinéma qui, bien entendu, après 10 minutes, se met à chouiner apeuré par le choix de film débile de ses parents (le film Battleship étant ce qu’il est). Je m’engage donc à imposer, à ses Einstein de l’éducation, un passage en boucle de Dora l’exploratrice pour leur faire comprendre combien un programme adapté est important.
L'éducation pour les nazes

L’éducation pour les nazes

3. L’EXCELLENCE ENVIRONNEMENTALE – Les odeurs dans les transports en commun; intenables dés la mi Mai et qui poussent tout détenteur d’une voiture à s’en servir pleinement au détriment de mère nature. Avec moi, vous prendrez le bus dans l’intérêt de notre environnement, car les déodorants seront désormais en libre service.
4. CONSTRUIRE L’ECOLE DU XX1 SIECLE – Le niveau de math de nos concitoyens est absolument consternant. Manifestant contre 2 ans de travail supplémentaire mais ne levant pas le sourcil quand ils paient des taxes pour l’achat d’un bien pour lequel ils paieront des taxes supplémentaires à l’aménagement, à la location, à la revente ou à la succession (tout étant cumulable hein!) – et ceci fonctionne pour tout ce qu’on consomme les ptits loups. Je fournirai donc en téléchargement gratuit un tableau Excel permettant à chacun de voir à quel point il se fait en..tuber. Peut-être que ça « redonnera la parole aux français »!
5. AUGMENTER LE NIVEAU DE VIE – Le prix des bouteilles en boîte! Ca c’est un sujet de société qui mérite un moment. Comment peut-on oublier la crise s’il faut lacher un SMIC pour une bouteille de champagne au Macumba de Jonsac? Je propose donc d’augmenter le volume des bouteilles jusqu’à que le rapport qualité prix soit considéré comme correct par le consommateur.
6. SOUTENIR LA RURALITE – Après le succès de l’amour est dans le pré et de la ferme des célébrités, je soutiens fermement de nouveaux programmes tels que « l’assemblée: poules et coqs au rapport » ou »The Voice à la foire » ou « Le Bachelor au Carlton »… Après tout, la télévision est le premier pouvoir en France, et non le quatrième.
6. REDUIRE L’IMMIGRATION – C’est dans quel département français le Qatar déjà?
7. LA DELOCALISATION – Le peuple est prêt à payer afin de délocaliser la majorité des administrations, qu’attendons-nous?
8. LES BANQUES AU SERVICE DE L’ECONOMIE – Exactement! Ras le bol de recevoir des tracts, d’être appelé dés qu’on a une prime, de recevoir des spams, de voir des pubs mensongères avec Oasis en fond musical (le rock n’est plus ce que c’était) payés avec nos découverts et nos CB hors de prix ! Je propose un versement mensuel des banques à ceux qui supportent leurs écarts de marketing!
Bref, vous m’avez comprise;  c’est la crise par ici – quand je pense qu’on ne peut pas obtenir une vraie manucure à moins de 30 euros dans ce pays ! Excusez moi pour cette dérision nocturne mais, rappelez-vous, la démocratie, c’est aussi le droit institutionnel de dire des bêtises.
Ceci était un moment d’égarement exutoire. Du coup, je vous laisse choisir la fin:
Fin Pessimiste:   la vérité c’est que si l’on parle de confiance en nos politiques, je n’ai qu’une chose à dire : On ne trahit pas ce qui n’existe plus.
Fin Optimiste: gardons espoir mes chers compatriotes, pour être président, il ne suffit pas n’est pas besoin d’être un grand homme, il faut l’être au bon moment. (j’ai été obligée de changer la citation afin de rester réaliste)
Au Revoir.
Publicités
Cet article a été publié dans Quoi de neuf dans le coin?. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Je vous ai compris

  1. maximgar dit :

    Cet article ne parle même pas de moi, tout en parlant de vieux qui puent dans le bus en allant voir Rihanna. Je suis déçu.

  2. guillaumepascanet dit :

    Contente d’avoir à nouveau ton maire rien que pour toi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s