Si tu suis mon regard, tu verras… De grands malades


Untitled
Ils ont fait le buzz la semaine dernière et il y a de quoi : monter la tour de Shanghai à mains nues, c’est prendre le risque de chuter de 650 mètres.

De jeunes russes on the roofs, c’est Raskalov (Leur site ici).
Regarder le monde d’en haut, un rêve un peu fou… Mais quelle vue!
 Untitled
Publicités
Cet article, publié dans Quoi de neuf dans le coin?, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Si tu suis mon regard, tu verras… De grands malades

  1. Une petite pensée pour les ouvriers chinois qui doivent y monter tous les jours… 🙂

  2. C’est pas trop mon truc j’ai le vertige 😀
    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s