Un (long) Week-End à Venise


Untitled
Je suis une adepte des longs WE qui sont pour moi un format idéal pour découvrir les villes de notre belle Europe (si ça vous dit, j’ai déjà en stock : Turin, Bruxelles, Athènes… bref, c’est là ). Cette fois, on se lance pour Venise, la ville flottante que les amoureux se sont appropriés et dont les couleurs imprègnent pour toujours les mémoires de ceux qui y sont passés.

1Venise debut de post

Commençons par la ville de Venise ; les ïles viendront dans un post suivant.
En avant !
*** On s’organise :  Partir à Venise depuis Bordeaux c’est maintenant tout simple grâce à Volotea qui propose des vols directs pas chers (je crois qu’on en a eu pour 130 euros/pers) . Attention aux valises cabines qui doivent être, comme pour easy jet, de la taille d’une boîte à bijoux…  Quant au timing, le mois de Juin, en semaine, a été un choix idéal ; un flot de touristes acceptable, un soleil radieux et un air respirable (il paraît qu’en plein été, des odeurs désagréables sont à déplorer). En gros, il faut tout booker 3 mois avant.

1Venise

Notamment l’hôtel que nous avons choisi à côté de la place St Marc. Le Lisbonia, dont l’emplacement est top. A 100 euros la nuit, le centre de Venise est composé majoritairement de petits hôtels dont les chambres sont de la taille d’un dressing (10m2). Peu importe, la vue sur le canal l’emporte et tout est accessible. On évitera seulement le petit dej pour préférer un café loin des touristes. Si je devais y retourner, j’irais surement vers le quartier San Margharita, Rio de San Trovaso… En fait, Venise, c’est tout petit et on est prêt de tout, il n’est absolument pas nécessaire d’être sur la place St Marc.
Pour finaliser le départ, on achète son ticket Aéroport-Centre-ville (AR) sur le site Alilaguna (25 euros) et on n’oublie pas de le retirer en arrivant. Ce sera directement à gauche en sortant de l’aéroport pour emprunter le bateau.
Ah, point important : budget non négligeable car la ville est chère (important de prévenir le banquier).
Franchement, trois jours pleins sont nécessaires pour s’assurer un petit tour sur les îles alentours absolument magnifiques (post à venir).  Prêts pour ce long week end?

2Venise

*** Premières impressions : c’est indéniable, l’eau dans laquelle se noie Venise apporte à cette ville un charme inexplicable, une sérénité incroyable et une envie de se perdre dans les ruelles où le temps semble s’être arrêté.  Je suis immédiatement conquise.

COUCHER

*** Infos pratiques : quand on part trois jours, il faut être au point sur les aspects pratiques afin de profiter au maximum du séjour (c’est mon côté Bree).
>> Un plan DETAILLE !!! Oubliez toute notion de logique et ne croyez plus votre sens de l’orientation… Venise c’est le bordel et il faut impérativement une carte avec TOUTES les rues !
En pleine analyse...

En pleine analyse…

>> Les Vaporettos : les bateaux équivalents à nos bus. Impératif de prendre un pass 72h. Une fois que vous avez fait le tour de la ville (et surtout après vous être perdus une bonne centaine de fois), vous êtes ravis de pouvoir sillonner la ville sur ces grandes plateformes flottantes tournant nuit et jour ! Vous pouvez acheter directement le pass à l’aéroport (35 euros). La promenade au coucher du soleil est douce.
Vaporetto
>> Les Gondoles : probablement le plus gros truc-à-touriste jamais inventé… Les voir vides est un spectacle beaucoup plus agréable.
Gondoles
*** Les signes particuliers de Venise (en plus d’être dans l’eau)
Je prends toujours note de ces petits « rien » qui me surprennent en excursion touristique…
– Des sonnettes trop classes 
Sonettes
La taille des rues !!! Car oui, il faut considérer un passage d’1,10m comme une rue (c’est en l’ignorant qu’on se perd)
Ruelle
– Une police qui donne envie d’une arrestation immédiate
police
– Des stations essence sur l’eau
stationessence
Tout n’est pas droit, mais ça tient à priori
pasdroit
*** A voir : N’ayant que 3 jours, nous avons fait le choix de nous lancer dans une escapade pour les yeux car tout est à voir (on fera les musées une autre fois !)

venise

La place St Marc, le campanile (fake en fait car reconstruit en 1902), le palais des Doges… Bref le cœur historique de la villeAvoirstmarc avoirstmarc7
Un coucher de soleil… Nous l’avons contemplé depuis l’Ile de Giudecca (Vap. 2) avec un Spritz (cocktail local) of course. Comment vous dire : calme, volupté, un moment magique dans un endroit sans touriste (Ostaria de Botti).
Giudecca giudecca2
– La plus jolie promenade a été pour moi la quartier de « Rio San Travaso » : les couleurs, l’atelier de gondoles, les ruelles vides de touristes…
Traveso traveso3 Traveso4
– Sachez également qu’il y a la plage à 15 minutes en vaporetto si vous restez un peu plus…
– Puis il y a le marché (Pronto Pesce), le quartier autour du pont rialto (quelques magasins de sacs en cuir qui feront le bonheur des fashionistas), des ponts à l’infinie : pont des soupirs, pont du Rialto… Bref, le vaporetto s’impose pour ne pas traîner ses valises et transformer Venise en un Boot Camp.
pontdessoupirs
– Au final, l’architecture de la ville qui vous coupe le souffle avec des bâtiments tous plus beaux et poétiques les uns que les autres.
archi Archi5 archi6 archichi archiiiii ornements Venisequartier
*** A goûter; je dois dire qu’à part à Prague où c’était franchement pas terrible, je trouve toujours des délices pour habiller mes voyages et l’Italie, c’est juste le top!
>> Le Spritz bien entendu ! Apéritif composé d’Aperol, liquide orange délicieux (il y en a chez Leclerc), de Prosecco et d’eau gazeuse. Vous pouvez le tester au « fameux » Café Florian sur la place St Marc… Un moment magique en début de soirée, sublimé par un orchestre animant la terrasse. Attention ami lecteur, le « moment » made in Venise a un sacré coût (genre 20 euros le verre avec musique inclus), mieux vaut se perdre dans les ruelles du quartier san margharita afin de siroter dans une ambiance festive. La partie Ouest de Venise est vraiment chouette.
Café FlorianMIAM2
>>> Comme je ne suis pas qu’une alcoolique, je vous conseille aussi de goûter les délices de Venise: des tapas (cicchetti) à la pizza, en passant par les risottos. L’Italie dans toute sa splendeur ! En restaurants, nous avons testé « Al Nono Risorto » : très bon, terrasse éclairée par de petites ampoules, pas cher et niché au milieu d’une ruelle improbable que nous avons failli manquer. Ambiance guinguette.
GOUTER
Le midi, n’hésitez pas à vous arrêter « In Corte Del’Orso », c’est une oasis au milieu de la foule (vers Calle de la Bissa).  Nous étions plutôt bar-tapas je dois dire (ne jouez pas les surpris :p).

Incortedel

*** A ramener : A boire et à manger bien sur ! Les boutiques de manquent pas et nous avons fait escale à la Bottiglieria Colonna afin de dénicher du vin. Après, de nombreuses boutiques proposent des pâtes et autres produits italiens : Casa del Parmigiano (vers Rialto), Pastificio Giacomo Rizzo…

ramener

Se perdre dans Venise fut finalement le meilleur moyen de la découvrir; loin des boutiques et du bruit, dans les ruelles fleuries on se dit qu’en fait Venise ce n’est pas la ville des amoureux mais la ville des rêveurs.
architec
Je vous prépare Burano et Murano pour un prochain post.
Photos: Une Bordelaise Flane

Untitled

Advertisements
Cet article, publié dans Italie, S'évader / Excursion, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un (long) Week-End à Venise

  1. Polina dit :

    C’est un véritable enchantement, je compte bien m’y rendre bientôt moi-même !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s