Quel vin pour Noël ?

Untitled
Noël approche et vous n’avez toujours pas élaboré le menu de ces délicieux jours de fêtes – que l’on mettra certainement un semestre à éliminer. Ne vous en faîtes pas, sachant que ça se concrétise toujours en foie gras, fruits de mer et autre dinde, je vous propose plutôt de vous pencher sur le choix du vin.

santadrunkl

Les plus malins auront, comme moi, expérimenté le Bordeaux Tasting de Décembre afin de sélectionner les bouteilles adaptées… Quoi ? Vous ne connaissez pas le Bordeaux Tasting, l’évènement œnologique de l’année ? Sacrilèèèèèèèèèège (imaginez-moi dramatique là) ! Regardez sur Terre de vins ici.
bordeauxtasting2014
IMG_1347
Amis bordelais (et autres, car l’évènement mérite à lui seul un WE sur Bordeaux), sachez que TOUS les ans, depuis 3 ans, le Palais de la Bourse ouvre ses portes aux grands crus bordelais afin de permettre aux amateurs de déguster les plus grands (pour 21 euros le pass journée !!!)! Autant vous dire que j’étais de bonne humeur en fin de journée ; ce n’est pas tous les jours qu’on déguste un Château Pape Clément 2007 (à 130€ la bouteille, ça s’explique) ou un Château Beychevelle 2008 ( tout de même à 80€ env. la bouteille).

IMG_1353

Ok, j’arrête de faire ma belle ! Passons aux choses sérieuses : mes coups de cœur à un prix abordable – parce que pour choisir un Château Leoville Poyferré vous n’avez pas besoin de moi, on est d’accord !
>> Commençons par le sauternes, la grande star des tables à paillettes, dont le goût suave et délicat suffit généralement à combler mes papilles ! Adepte du Château la Tour Blanche qui a conquis mon cœur depuis de nombreuses années, j’ai pu découvrir une autre pépite de leur château : Les Charmilles de la Tour Blanche ! Moins liquoreux que le premier, plus frais et aux goûts de fruits jaunes, il est une excellente alternative pour les plus petites bourses (on est dans les 14/20 euros) ou ceux trouvant au sauternes une certaine lourdeur sucrée. Prenez le en 1999, 2005 ou 2010.  Surement ma plus belle surprise du Bordeaux Tasting !
Le goût du paradis

Le goût du paradis

Après, j’ai aussi bien aimé le Clos Haut-Peyraguet – domicilié en face d’Yquem.
>> Pour les rouges, je suis une fan des Margaux, des vins ronds à la robe majestueuse. Cette année, j’ai craqué pour le Château d’Issan dont le deuxième vin « Blason d’Issan » de 2010 (aux alentours de 20-30 €) est une petite merveille ! Bien entendu, vous pouvez attaquer directement avec Le « Château Issan » 2009 mais il faudra très certainement tripler le prix.  
19856-250x600-bouteille-chateau-d-issan-le-blason-d-issan-rouge--margaux
Le Château « Paveil de Luze »  ou « Chevalier de Lascombes » ou « Prieuré Lechine » m’ont également fait une très bonne impression gustative – quand je vous dis que j’aime les Margaux. Si ce n’est pas votre cas, un petit Pauillac « Château de Pez », un St Estèphe « Château Petit Bocq » ou un « Château Gloria » (St Julien) feront aussi votre bonheur à des prix raisonnables. Après une bonne quarantaine de dégustations, je n’ai pas eu le courage de m’attaquer aux St Emilion.
>> Quant au Champagne, je ne me prononcerai pas car je sais pas si j’étais encore très apte à la dégustation à ce moment de la journée… Je sais que les blancs de blancs sont toujours ma priorité plutôt qu’un brut classique (ah fallait recracher ? Oups..)
Ne me remerciez pas, j’ai le sens du sacrifice (et le bus qui passe devant chez moi)  :)

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Et si on se faisait..., Quoi de neuf dans le coin?, Un plaisir gourmand | Marqué avec , , , , , , , , | Un commentaire

Magie de Noël à Bordeaux

Untitled

Comme vous le savez, j’aime la période de Noël, non pas parce que c’est une occasion de manger du foie gras à outrance ou d’offrir/recevoir un nombre de cadeaux indécent (quoique, je ne peux nier le poids considérable de ces deux critères), mais parce que c’est une période de l’année où l’on s’autorise l’innocence, le bonheur simple, l’espoir et la gaieté, seul ou avec les gens que l’on aime. La vie d’adulte nous impose souvent le sérieux, la maturité, un modèle de vie à suivre… Bref, un cadre bien contraignant pour se laisser aller à la joie de vivre quotidienne.
Je sais que vous pensez déjà à l’année prochaine (ça ne sert à rien de le nier !) alors je vous pose cette question visant à enrichir 2015 : pourquoi se laisser emporter par la magie de la vie une seule fois par an ?
Chaque choix, chaque moment vécu, unique et singulier, se paie du temps de notre vie. Temps qu’on ne récupère pas, moment qu’on ne revivra plus….
J’ai donc profité pleinement d’un moment de liberté pour flâner sans but et prendre quelques photos de notre ville se prêtant parfaitement à la magie de Noël.
DSC_0276
 IMG_1225 IMG_1220 DSC_0293 IMG_1233 IMG_1232
 DSC_0278
Faisons de chaque moment de superbes souvenirs et continuons la magie de noël au-delà des lumières de la ville et du calendrier. 
Joyeuses fêtes!

DSC_0286

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Photos et Humeurs | Marqué avec , , , , , | 3 commentaires

Je découvre … Jean-Luc Godard

Untitled
Dans mes résolutions 2014, j’avais pris la décision d’un retour aux sources du cinéma afin de développer mon esprit critique et ma connaissance de ce domaine que je trouve passionnant. Bien que tardive, la concrétisation de ce souhait a vu le jour dernièrement avec pour fil conducteur : les plus grands et leurs œuvres – vous noterez mon ambition et le côté pompeux du challenge !
Accompagnée de Google, je suis tombée sur la liste des plus grands cinéastes (ici et ici) et me suis dit que je n’aurais pas assez d’une vie pour me mettre à la page.
Je me lance tout de même et commence avec Godard (oui, je suis comme ça ! Winnie l’ourson n’était pas mentionné)! Au programme, 4 films sélectionnés : « Le mépris », « A bout de souffle », « Masculin-féminin » et « Vivre sa vie ».

le mépris

En fait, c’est génial de visionner successivement des films du même cinéaste ; les similitudes vous sautent aux yeux !
Que dire ? Godard a un sérieux problème avec les femmes et l’atteinte du bonheur ! Insaisissables et tragiques, les femmes sont au cœur de ces films et l’homme n’est que l’objet de leur jeu conscient ou pas… Il ne les possède jamais, il ne les comprend jamais et se comprennent-elles elles-mêmes lorsqu’elles le trahissent (ca c’est juste pour me la jouer en mode réflexion)? Une petite obsession des pétarades est aussi à soulever et questionne sur l’approche virile de l’homme face à l’arme à feu dont la présence à l’écran annonce presque toujours la mort.
 Assez blablaté, je ne suis pas experte. Alors, en résumé afin que vous puissiez briller en société :
> Le mépris : propose une scène de nu mémorable de Bardot et l’on notera la célèbre phrase « tu les aimes mes fesses ? ». Pour ma part, une histoire de couple franchement chiante… Restent de beaux décors (esthétique impeccable) où le cinéaste touche du doigt l’importance du regard de l’autre dans lequel on doit se sentir aimé sous peine de ne plus s’aimer soi-même et donc l’autre par ricochets.
> A bout de souffle : film rythmé où un bandit (Belmondo) s’amourache d’une jeune femme et cherche à fuir la police. Mais voilà, on sait tous qu’un bandit amoureux est un bandit perdu. Mouais.
> Masculin – Féminin : plusieurs scènes se succèdent avec pour toile de fonds un jeune homme contestataire tentant d’obtenir l’amour d’une Chantal Goya étonnement très mignonne – mais quelle castratrice ! Je n’ai vraiment pas aimé (les dialogues sont tellement surréalistes) mais je pense que c’est parce que ce film vise à représenter une génération que je n’ai pas connue ni même lue.
> Vivre sa vie : mon préféré ; essentiellement grâce à Anna Karina dont les émotions se lisent sur le visage et portent le film tout entier. Une jeune femme se lance dans la prostitution afin de fuir sa condition de femme célibataire et sans réelles ressources. Touchant.

vivresavie

Globalement :
Ce que j’ai aimé ==> le choix des musiques (celle du mépris est troublante) et le mystère de c(s)es femmes.

Ce que j’ai moins aimé  ==> le fait que les films soient attachés à une époque et me laissent alors l’impression de ne pas appréhender l’œuvre, les dialogues bien souvent en dehors de toute réalité (beaucoup trop intellectualisés à mon goût), les chutes de chacun des films cités où tout d’un coup on file vers le tragique sans réelle raison.
 Je m’arrêterai là sur ce cinéaste … Pas fan.
Pour Décembre, ce sera Ingmar Bergman. Vos recommandations sont les bienvenues.

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Flâné pour vous, Les films du moment | Marqué avec , , , , , , , , | Un commentaire

La course aux cadeaux

UntitledComme tous les ans, vous vous êtes promis d’acheter l’ensemble des cadeaux en avance afin d’éviter la cohue annuelle de normopathes qui repartiront finalement avec un coffret peu original, au bout de deux heures de souffrance (ceci explique le gens qui font la gueule en cette période de Noël)… Une promesse qui rappelle les bonnes résolutions puisque, comme tous les ans, Décembre est déjà bien entamé et vous êtes en galère de cadeaux !
Pas la peine de regarder ailleurs, on en est tous là ! Je vous porte donc secours avec quelques bons plans visant à réduire la frustration du cadeau non trouvé et du compte en banque qui crie famine:
- Si vous souhaitez acheter du parfum, sachez que chez Nocibé, jusqu’au 14/12, vous aurez -20% avec le code ACHAT20 et -25% dès 79 euros d’achats avec le code ACHAT25.
Nocibe
- Dans les magasins de fringues, on appâte également le client : une pochette en cadeau chez Maje, 10 euros offerts dès 50 euros d’achats chez Camaieu avec le code NOEL10, -50% sur la deuxième paire de chaussures chez Besson, -30% sur toutes les bottes chez Minelli en magasin, une vente privée à -50% sur le site des galeries Lafayette sur les sacs…
besson
- Côté déco, -20% sur le collectif Green chez Minimall et -15% chez Made in Design jusqu’à demain,
minimalle
Enfin, en téléchargeant l’application « My Little App » (gratuite), vous aurez alors -15% chez Kusmi Tea.
J’étofferai ce post en fonction de ce que je découvre d’ici Noël.
Bref, il serait malvenu d’acheter sans réduc :)

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Des bons plans, Flâné pour vous | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Montréal l’ensorceleuse

Untitled
Suite au premier post de mon voyage au Canada, visant à prolonger le rêve de cette douce escapade, je te propose une halte à Montréal.
Il souffle un vent de liberté sur cette ville, à mi-chemin entre les Etats-Unis et l’Europe, entre buildings  et vieilles bâtisses, entre francophones et anglophones… Une ville qui n’a pas su choisir et hésite entre le grandiose de l’Amérique et l’authenticité du vieux continent; une indécise finalement.
C’est ainsi que Montréal te charme et t’emporte avec les feuilles tourbillonnantes d’Octobre.

19 21

1 4 9

6

Une ville où je pourrais m’installer, tout simplement…
Pourquoi ? Parce que…
… Montréal c’est la nature dans la ville. Du simple parc de quartier (Parc Laurier) au Jardin Botanique (à voir absolument), on se plaît à flâner, partant à la rencontre des jolis squirrels posant pour les touristes extasiés.

10686810_10154768985525447_2225235365018301819_n

10686863_10154768985570447_2305370434268142074_n
16
13 14 18
Parce que…
… Contempler un coucher de soleil depuis le Parc du Mont-Royal, surplombant la ville, c’est un moment de vie que tu n’oublies pas.

IMG_0729

Parce que …
… Tes papilles gustatives s’affolent à la moindre goutte de sirop d’Erable – je ne te parle même pas du beurre d’Erable avec les crêpes du petit déjeuner (j’étais prête à abandonner le nutella c’est dire).

IMG_0776

Parce que…
… J’ai été ensorcelée en découvrant le sortilège (liqueur de whiskey + siropd’érable = le goût du paradis surement); entre autres :)

sortilege

IMG_0775

Bref c’est super bon

Parce que…
… Les couleurs de l’automne sont sublimes et tu as juste envie de t’allonger dans les feuilles d’or et de feu !

10407886_10154771129225447_9117201220457835324_n

10430449_10154771136785447_5156204602488445082_n
12
Parce que…
… Il y a mille visites à entreprendre: la tour Olympique, le vieux Montréal et son port, la basilique Notre Dame, le musée pointe à calière, le biodôme, le mini chinatown et ses restaurants de dumpling, la ville sous-terraine (un immense centre commercial)…

3   17 22 23 24 25

10702051_10154768985685447_840452021213627341_n

11
5
Parce que…
… On peut se faire un Spa sur le St Laurent, de nuit, avec vue sur la ville illuminée – le Spa Bota Bota ! Magique d’être à -2° dehors dans un jacuzzi à 35°.

image5s images

Parce que…
… On se fiche bien des régimes en engouffrant une poutine (mix de viande, fromage, frites, sauce …) ou en attaquant le petit déj avec 3000 calories (un brunch à « L’Avenue »)

IMG_0777

10441100_10154768985650447_4712565922751384742_n

10389191_10154769836885447_4261493176988854957_n
Parce que…
… On célèbre Halloween et j’adore préparer ma citrouille!
 8
Le loup trouva son cœur au clair de lune

Le loup trouva son cœur au clair de lune

Parce qu’il suffit de suivre un pont pour s’évader, pour prendre le large… Tout ce que j’aime!

1012931_10154769001175447_9144647149423707919_n

Parce que…
… Je m’y suis sentie bien et j’y ai laissé un peu de moi.

Untitled

Publié dans Des endroits magiques, En flânant, on trouve, Et si on se faisait..., La malle ! | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une cabine en Norvège – AtelierOslo

Untitled
L’hiver arrive et on se prend à rêver de flocons, de cheminées, de film/livre/homme  sous la couette et de chocolat chaud. Ce dont je rêve actuellement, c’est de cette cabine située en Norvège dans la forêt de pins de Korkskogen (à proximité de Hønefoss).
Cabin  cabin20
 cabin4
cabin3
Projet du cabinet d’Archi « AtelierOslo », ce petit bijou laisse toute la place à la nature et la lumière afin que la symbiose la plus parfaite opère (autres infos là).
 Vivre un lever de soleil sur ce lac et arrêter le temps… Et si c’était ça le bonheur ?
Mes autres coups de cœur ici.
Bon dimanche !

Untitled

Publié dans Des endroits magiques, En flânant, on trouve | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Melting pot du samedi matin

Untitled
Ok, le samedi matin qui commence à midi est un concept purement personnel… Mais je pense à toi en me levant ami lecteur, c’est pas mignon?
En vrac, quelques lectures du samedi matin et la pensée du jour avant d’aller à la course aux cadeaux et à une expo photos cours Mably  (quoi, vous n’y êtes pas passés? un extract ici !!!).
Photo Sophie Pawlack

Photo Sophie Pawlack

==> Vie sociale (oui, c’est le WE donc on fait un effort stp !) : Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, le beaujolais nouveau est de retour comme tous les ans ! En tant que bordelaise qui se respecte, je me dois de snober ostensiblement ce dérapage gustatif. Néanmoins, rien ne nous empêche de briller sur le sujet – merci huffingtonpost ! – notamment  en mentionnant le roman de René Fallet Le Beaujolais nouveau est arrivé paru en 1975 et sa citation « Je suis un vieux peau rouge qui ne marchera jamais en file indienne ».
==>Science et Nature à la rescousse  de l’Homme avec un gel qui stoppe les saignements (en 1 min !) grâce à des polymères issus de cellules d’une plante capable de se réorganiser pour ressembler à son environnement proche. Très bon article ici.
==> Connerie humaine (un thème comme un autre). Société narcissique oblige, les google glass vont très loin et offrent l’opportunité d’admirer ses performances sexuelles depuis les yeux de son partenaire (WTF !!! encore une idée de mec). Au cas où il n’y aurait pas mieux à faire dans ces moments là. Quelle place pour l’Autre? Thèse, antithèse, synthèse ; vous avez la matinée… Détail de l’article sur gizmodo.
==> Pour ceux trop fatigués de leur vendredi soir pour lire (si, si je te connais), une photo de Zeus : le Hibou aveugle qui avait pourtant tout l’univers dans ses yeux. La nature m’émeut toujours que voulez-vous, on ne se refait pas. Trouvée sur l’excellent DailyGeekShow.

zeus-hibou-constellation-yeux

On termine avec ma pensée du jour (non, cela n’a rien à voir avec les courses de noël :p) :

650f254b55f7e54beedf94f9c2118925

Xoxo

Untitled

 

Publié dans Au fil du calendrier, De bonnes lectures, Flâné pour vous, Quoi de neuf dans le coin? | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Le Quebec : Partir loin, partir libre, rêver

Untitled
Un voyage, c’est souvent comme une histoire d’amour ; il y a les pays que l’on découvre petit à petit et que l’on finit par aimer, il y a les villes que l’on désire tant puis dont on se lasse, il y a également les territoires inconnus nous foudroyant instantanément et laissant un souvenir enchanteur. Tant de possibilités amoureuses applicables aux voyages.
En prenant un billet pour le canada, je visais le coup de foudre (un peu comme les US et l’Australie – je vous dois un post).
Tu sais, cher lecteur, j’ai peu de certitudes dans la vie… Mais ce dont je suis sure, c’est que j’appartiens aux grands espaces ! Une nature sauvage, un bruit d’écume glissant sur le sable ou une brise caressant un champs d’herbes folles déclenchent en moi un sentiment de liberté et de plénitude valant tout l’or du monde. En partant, je voulais me sentir vivre et reprendre ma petite place dans le monde. On est bien trop souvent le héros de nos drames quotidiens, n’être plus rien face à l’immensité de ce monde remet alors les choses à leur place et apporte son lot de réponses … attendues ou pas.
Partir tout simplement, contempler le monde et accepter de prendre le risque de revenir en n’étant plus tout à fait le même : c’est ainsi que je débarque à Montréal en vue de découvrir le Quebec.  
Je garde les adresses et les bons plans pour un second post beaucoup plus détaillé. Ce soir j’ai envie de te faire partager les photos d’un périple : Quebec (+chutes de Montmorency), Ile d’Orléans, Barrage de la rivière du bras nord-ouest, Baie St Paul et Malbaie. Trois jours et demi, une voiture et du rêve !
Le poids des mots laisse donc la place à la superbe des photos car ce n’était pas juste beau, c’était magique…
Photos de Damien Larrigaudière  (son site est en cours de construction mais en attendant d’autres belles photos sur son Flickr)

IMG_1317 IMG_1349 IMG_1350 IMG_1369 IMG_1371 IMG_1388 IMG_1396 IMG_1400 IMG_1417 IMG_1428 IMG_1442 IMG_1466 IMG_1492 IMG_1502 IMG_1505 IMG_1512 IMG_1537 IMG_1559 IMG_1625 IMG_1654 IMG_1672 IMG_1680 IMG_1691 IMG_1758 IMG_1770 IMG_1775 IMGFINAL

Je sais, tu te dis « Sérieusement?!! Ce sont les vraies couleurs?!!! »… Oui, oui cher lecteur. Tu comprendras que le retour de vacances a été un peu difficile :) La suite au prochain post avec Montréal et tout le carnet de voyage – et des photos beaucoup moins pro/belles que celles-ci of course..

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Des endroits magiques, En flânant, on trouve, Et si on se faisait..., La malle !, Photos et Humeurs | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Si tu suis mon regard… Tu verras un vol de GoPro

Untitled
Si tu penses que tu peux filmer tranquillement un écureuil avec ta GoPro, c’est que tu ne connais rien aux Chipmunks ! Tic (ou Tac selon) se lance dans le cinéma: smile!

Ca me fait rire ce genre de vidéos ; Ok, il m’en faut peu, mais j’assume. Tu ferais pareil si tu étais coincé(e) un mardi soir dans un bled de 30 habitants avec pour seule consolation ta clé 3G (parce que le Wifi ca n’existe pas ici).
D’ailleurs, en parlant d’écureuil, tu veux du scoop concernant Tic & Tac? Rien que pour toi une info révélation (enfin ça l’a été pour moi… Après 30 ans de vie, il était temps !) piochée sur Twitter.
Incroyable!

Incroyable!

 Pour remonter un peu dans ton estime, finissons sur deux photos superbes du net que je conserve dans la galerie animals (ENG) de mon Pinterest.
IMG_1007 IMG_1008
Bonne soirée…

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Des vidéos, Flâné pour vous, Photos et Humeurs | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Sujets de conversation au travail

Untitled
De retour de vacances, je lutte pour me remettre dans le moule de la DRH concernée et souriante. Ainsi, après 10 jours off, c’est le défilé des platitudes (bien reposée ?) ou des sujets chiants comme la lune (si tu savais ce qu’on a mangé à la cantine ces derniers temps).
Ne joue pas les surpris cher lecteur, toi aussi tu fais ça quand t’as la flemme d’avoir un véritable échange ou que tu ne sais pas quoi dire à Gégé de la Finance.
Au boulot, on peut discuter de tout ce qui touche au RIEN, au CREUX, et figurez-vous que c’est ce qu’on appelle « être politique » ou « faire du social » en fonction de votre interlocuteur (on est politique avec son chef et on fait du social avec les salariés). Si tu fais ça dans ta vie privée, tu finis avec tes chats, toute seule à 60 ans mais, au boulot, c’est très apprécié de ne pas stimuler les neurones de tes collègues de travail !

sans-titre

Insurgeons nous, ami lecteur, car nous valons mieux que ça, toi et moi ! Sortons de cet océan de banalités quotidiennes et devenons les rois de la pause-café en détournant les grand sujets couvrant le RIEN. Partons sur ses 3 thématiques préférés :
==> La météo : sujet numéro un qui permet de converser à peu près avec n’importe qui, même ceux qui vous gonflent au plus haut point.
Cas pratique : Un matin de Novembre, tout normopathe qui se respecte arrive au bureau en faisant la gueule avec des phrases du type « brrrrr ça se rafraîchit en ce moment » ou « je crois que l’hiver approche », générant une conversation passionnante sur les saisons qui foutent le camps et provoquant une mort lente de l’intérêt collectif.
Il y a deux solutions : soit tu tentes l’approche private joke en disant « winter is coming » et tous les fans de GOT vont te vénérer pour la journée, soit tu te la joues intello et tu ressors tous les bienfaits de l’hiver que t’auras lus sur huffingtonpost ici (tu ne t’étales pas sur l’argument « ça rapproche les gens » afin d’éviter de finir dans le bureau de la RH pour harcèlement).

sans-titre

==> Le récit du Week-End : sujet que les familles de bisounours adorent mettre en avant le lundi matin en racontant tout; du réveil ricoré jusqu’à la partie de monopoly nocturne.
Cas pratique : Monique explique qu’avec son mari, ils ont fait un truc de fou : ils ont regardé « danse avec les stars » en namoureux et même qu’ils ont voté pour Mike (le dit mari ayant perdu sa dignité depuis longtemps déjà). Règle importante : tu ne peux pas raconter ton WE de célibataire car cela génère : de la pitié (si tu as passé ton WE à mater des séries), de la jalousie (si tu as eu un rencard avec le canon du 3e), du fantasme (pas besoin de raison pour tous les hommes mariés – ou pas- du bureau) ou de la peur (pas besoin de raison pour toutes les femmes mariées du bureau).
Alors ta solution ? Revenir sur un sujet neutre en disant que tu as vaguement pris un verre entre amis et que tu as d’ailleurs découvert qu’au Japon, dans une brasserie, on peut prendre un abonnement annuel visant à boire de la bière en illimité ! J’ai lu ça sur le site Piwee, il y a peu, et c’est tout de même incroyable non? !
brasserie-pass-biere-gratuite-illimitee-1
 Et là, tu vends du rêve :)
==> La technologie : sujet qui pourrait être intéressant et pourtant…
Cas pratique :  Sophie n’en revient pas d’avoir téléchargé facebook sur son téléphone et même qu’elle peut envoyer des messages à son fils comme ça ! Ohhhh on peut aussi faire des smileys !?
Avant que tout le monde ne tombe en léthargie, c’est le moment de te lancer « Vous savez qu’il y a une application pour se faire des plans à trois » ? (Lu dans les inrocks ici). Un peu de provoc, ça vous permettra de clôturer la conversation.
Si le cas pratique c’est l’inverse, à savoir la stagiaire Cindy, 17 ans, ne vivant qu’en 2.0 et pensant que la technologie peut tout résoudre ; tu n’as qu’à lui soumettre cette petite liste d’aberrations de la vie quotidienne, non résolues par la science, sur laquelle elle pourra s’entraîner entre deux parties de Candy Crush. Lu sur Buzz Feed ici.

Sans titre

Je devrais tenir une quinzaine de jours avec ça ! En attendant, WE is coming pour célébrer mes 30 ans… Autant vous dire que je n’aurais rien à raconter lundi  :) Bon WE!

7955-hangover-cat

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Photos et Humeurs | Marqué avec , , , , | 3 commentaires