Une cabine en Norvège – AtelierOslo

Untitled
L’hiver arrive et on se prend à rêver de flocons, de cheminées, de film/livre/homme  sous la couette et de chocolat chaud. Ce dont je rêve actuellement, c’est de cette cabine située en Norvège dans la forêt de pins de Korkskogen (à proximité de Hønefoss).
Cabin  cabin20
 cabin4
cabin3
Projet du cabinet d’Archi « AtelierOslo », ce petit bijou laisse toute la place à la nature et la lumière afin que la symbiose la plus parfaite opère (autres infos là).
 Vivre un lever de soleil sur ce lac et arrêter le temps… Et si c’était ça le bonheur ?
Mes autres coups de cœur ici.
Bon dimanche !

Untitled

Publié dans Des endroits magiques, En flânant, on trouve | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Melting pot du samedi matin

Untitled
Ok, le samedi matin qui commence à midi est un concept purement personnel… Mais je pense à toi en me levant ami lecteur, c’est pas mignon?
En vrac, quelques lectures du samedi matin et la pensée du jour avant d’aller à la course aux cadeaux et à une expo photos cours Mably  (quoi, vous n’y êtes pas passés? un extract ici !!!).
Photo Sophie Pawlack

Photo Sophie Pawlack

==> Vie sociale (oui, c’est le WE donc on fait un effort stp !) : Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, le beaujolais nouveau est de retour comme tous les ans ! En tant que bordelaise qui se respecte, je me dois de snober ostensiblement ce dérapage gustatif. Néanmoins, rien ne nous empêche de briller sur le sujet – merci huffingtonpost ! – notamment  en mentionnant le roman de René Fallet Le Beaujolais nouveau est arrivé paru en 1975 et sa citation « Je suis un vieux peau rouge qui ne marchera jamais en file indienne ».
==>Science et Nature à la rescousse  de l’Homme avec un gel qui stoppe les saignements (en 1 min !) grâce à des polymères issus de cellules d’une plante capable de se réorganiser pour ressembler à son environnement proche. Très bon article ici.
==> Connerie humaine (un thème comme un autre). Société narcissique oblige, les google glass vont très loin et offrent l’opportunité d’admirer ses performances sexuelles depuis les yeux de son partenaire (WTF !!! encore une idée de mec). Au cas où il n’y aurait pas mieux à faire dans ces moments là. Quelle place pour l’Autre? Thèse, antithèse, synthèse ; vous avez la matinée… Détail de l’article sur gizmodo.
==> Pour ceux trop fatigués de leur vendredi soir pour lire (si, si je te connais), une photo de Zeus : le Hibou aveugle qui avait pourtant tout l’univers dans ses yeux. La nature m’émeut toujours que voulez-vous, on ne se refait pas. Trouvée sur l’excellent DailyGeekShow.

zeus-hibou-constellation-yeux

On termine avec ma pensée du jour (non, cela n’a rien à voir avec les courses de noël :p) :

650f254b55f7e54beedf94f9c2118925

Xoxo

Untitled

 

Publié dans Au fil du calendrier, De bonnes lectures, Flâné pour vous, Quoi de neuf dans le coin? | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Le Quebec : Partir loin, partir libre, rêver

Untitled
Un voyage, c’est souvent comme une histoire d’amour ; il y a les pays que l’on découvre petit à petit et que l’on finit par aimer, il y a les villes que l’on désire tant puis dont on se lasse, il y a également les territoires inconnus nous foudroyant instantanément et laissant un souvenir enchanteur. Tant de possibilités amoureuses applicables aux voyages.
En prenant un billet pour le canada, je visais le coup de foudre (un peu comme les US et l’Australie – je vous dois un post).
Tu sais, cher lecteur, j’ai peu de certitudes dans la vie… Mais ce dont je suis sure, c’est que j’appartiens aux grands espaces ! Une nature sauvage, un bruit d’écume glissant sur le sable ou une brise caressant un champs d’herbes folles déclenchent en moi un sentiment de liberté et de plénitude valant tout l’or du monde. En partant, je voulais me sentir vivre et reprendre ma petite place dans le monde. On est bien trop souvent le héros de nos drames quotidiens, n’être plus rien face à l’immensité de ce monde remet alors les choses à leur place et apporte son lot de réponses … attendues ou pas.
Partir tout simplement, contempler le monde et accepter de prendre le risque de revenir en n’étant plus tout à fait le même : c’est ainsi que je débarque à Montréal en vue de découvrir le Quebec.  
Je garde les adresses et les bons plans pour un second post beaucoup plus détaillé. Ce soir j’ai envie de te faire partager les photos d’un périple : Quebec (+chutes de Montmorency), Ile d’Orléans, Barrage de la rivière du bras nord-ouest, Baie St Paul et Malbaie. Trois jours et demi, une voiture et du rêve !
Le poids des mots laisse donc la place à la superbe des photos car ce n’était pas juste beau, c’était magique…
Photos de Damien Larrigaudière  (son site est en cours de construction mais en attendant d’autres belles photos sur son Flickr)

IMG_1317 IMG_1349 IMG_1350 IMG_1369 IMG_1371 IMG_1388 IMG_1396 IMG_1400 IMG_1417 IMG_1428 IMG_1442 IMG_1466 IMG_1492 IMG_1502 IMG_1505 IMG_1512 IMG_1537 IMG_1559 IMG_1625 IMG_1654 IMG_1672 IMG_1680 IMG_1691 IMG_1758 IMG_1770 IMG_1775 IMGFINAL

Je sais, tu te dis « Sérieusement?!! Ce sont les vraies couleurs?!!! »… Oui, oui cher lecteur. Tu comprendras que le retour de vacances a été un peu difficile :) La suite au prochain post avec Montréal et tout le carnet de voyage – et des photos beaucoup moins pro/belles que celles-ci of course..

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Des endroits magiques, En flânant, on trouve, Et si on se faisait..., La malle !, Photos et Humeurs | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Si tu suis mon regard… Tu verras un vol de GoPro

Untitled
Si tu penses que tu peux filmer tranquillement un écureuil avec ta GoPro, c’est que tu ne connais rien aux Chipmunks ! Tic (ou Tac selon) se lance dans le cinéma: smile!

Ca me fait rire ce genre de vidéos ; Ok, il m’en faut peu, mais j’assume. Tu ferais pareil si tu étais coincé(e) un mardi soir dans un bled de 30 habitants avec pour seule consolation ta clé 3G (parce que le Wifi ca n’existe pas ici).
D’ailleurs, en parlant d’écureuil, tu veux du scoop concernant Tic & Tac? Rien que pour toi une info révélation (enfin ça l’a été pour moi… Après 30 ans de vie, il était temps !) piochée sur Twitter.
Incroyable!

Incroyable!

 Pour remonter un peu dans ton estime, finissons sur deux photos superbes du net que je conserve dans la galerie animals (ENG) de mon Pinterest.
IMG_1007 IMG_1008
Bonne soirée…

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Des vidéos, Flâné pour vous, Photos et Humeurs | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Sujets de conversation au travail

Untitled
De retour de vacances, je lutte pour me remettre dans le moule de la DRH concernée et souriante. Ainsi, après 10 jours off, c’est le défilé des platitudes (bien reposée ?) ou des sujets chiants comme la lune (si tu savais ce qu’on a mangé à la cantine ces derniers temps).
Ne joue pas les surpris cher lecteur, toi aussi tu fais ça quand t’as la flemme d’avoir un véritable échange ou que tu ne sais pas quoi dire à Gégé de la Finance.
Au boulot, on peut discuter de tout ce qui touche au RIEN, au CREUX, et figurez-vous que c’est ce qu’on appelle « être politique » ou « faire du social » en fonction de votre interlocuteur (on est politique avec son chef et on fait du social avec les salariés). Si tu fais ça dans ta vie privée, tu finis avec tes chats, toute seule à 60 ans mais, au boulot, c’est très apprécié de ne pas stimuler les neurones de tes collègues de travail !

sans-titre

Insurgeons nous, ami lecteur, car nous valons mieux que ça, toi et moi ! Sortons de cet océan de banalités quotidiennes et devenons les rois de la pause-café en détournant les grand sujets couvrant le RIEN. Partons sur ses 3 thématiques préférés :
==> La météo : sujet numéro un qui permet de converser à peu près avec n’importe qui, même ceux qui vous gonflent au plus haut point.
Cas pratique : Un matin de Novembre, tout normopathe qui se respecte arrive au bureau en faisant la gueule avec des phrases du type « brrrrr ça se rafraîchit en ce moment » ou « je crois que l’hiver approche », générant une conversation passionnante sur les saisons qui foutent le camps et provoquant une mort lente de l’intérêt collectif.
Il y a deux solutions : soit tu tentes l’approche private joke en disant « winter is coming » et tous les fans de GOT vont te vénérer pour la journée, soit tu te la joues intello et tu ressors tous les bienfaits de l’hiver que t’auras lus sur huffingtonpost ici (tu ne t’étales pas sur l’argument « ça rapproche les gens » afin d’éviter de finir dans le bureau de la RH pour harcèlement).

sans-titre

==> Le récit du Week-End : sujet que les familles de bisounours adorent mettre en avant le lundi matin en racontant tout; du réveil ricoré jusqu’à la partie de monopoly nocturne.
Cas pratique : Monique explique qu’avec son mari, ils ont fait un truc de fou : ils ont regardé « danse avec les stars » en namoureux et même qu’ils ont voté pour Mike (le dit mari ayant perdu sa dignité depuis longtemps déjà). Règle importante : tu ne peux pas raconter ton WE de célibataire car cela génère : de la pitié (si tu as passé ton WE à mater des séries), de la jalousie (si tu as eu un rencard avec le canon du 3e), du fantasme (pas besoin de raison pour tous les hommes mariés – ou pas- du bureau) ou de la peur (pas besoin de raison pour toutes les femmes mariées du bureau).
Alors ta solution ? Revenir sur un sujet neutre en disant que tu as vaguement pris un verre entre amis et que tu as d’ailleurs découvert qu’au Japon, dans une brasserie, on peut prendre un abonnement annuel visant à boire de la bière en illimité ! J’ai lu ça sur le site Piwee, il y a peu, et c’est tout de même incroyable non? !
brasserie-pass-biere-gratuite-illimitee-1
 Et là, tu vends du rêve :)
==> La technologie : sujet qui pourrait être intéressant et pourtant…
Cas pratique :  Sophie n’en revient pas d’avoir téléchargé facebook sur son téléphone et même qu’elle peut envoyer des messages à son fils comme ça ! Ohhhh on peut aussi faire des smileys !?
Avant que tout le monde ne tombe en léthargie, c’est le moment de te lancer « Vous savez qu’il y a une application pour se faire des plans à trois » ? (Lu dans les inrocks ici). Un peu de provoc, ça vous permettra de clôturer la conversation.
Si le cas pratique c’est l’inverse, à savoir la stagiaire Cindy, 17 ans, ne vivant qu’en 2.0 et pensant que la technologie peut tout résoudre ; tu n’as qu’à lui soumettre cette petite liste d’aberrations de la vie quotidienne, non résolues par la science, sur laquelle elle pourra s’entraîner entre deux parties de Candy Crush. Lu sur Buzz Feed ici.

Sans titre

Je devrais tenir une quinzaine de jours avec ça ! En attendant, WE is coming pour célébrer mes 30 ans… Autant vous dire que je n’aurais rien à raconter lundi  :) Bon WE!

7955-hangover-cat

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Photos et Humeurs | Marqué avec , , , , | 3 commentaires

Bend et son design colcoré

Untitled
La déco et le design ont été mis de côté ces derniers temps … Que voulez-vous, je deviens de moins en moins matérialiste avec l’âge (ou est-ce parce que j’ai déjà flingué le budget déco avec mes chaises Starck ?).
Bref, mon dernier coup de cœur va à la marque Bend dont la nouvelle collection propose de superbes couleurs (le orange surtout)… L’avantage c’est que même si les prix sont élevés (rien à moins de 250$), je me rassure en me disant qu’une pièce est suffisante au regard de la singularité du design.

BASKETS_NYAPT3 bend

Bon, bon, bon… Je vais écrire au père noël !
Untitled

 

Publié dans Des objets pour la maison, En flânant, on trouve | Marqué avec , , | Un commentaire

Mommy

Untitled
Un peu de sérieux après l’article cathartique des 30 ans et avant la fiesta d’anniv de ce WE (il se peut qu’une semaine soit nécessaire pour me remettre à poster après le WE de débauche qui m’attend – entendre débauche dans le sens plaisir de la table hein :p).
Retour en salle obscure avec Mommy de Xavier Dolan.

sans-titre

On n’a jamais tout à fait le même définition pour qualifier une œuvre cinématographique de « bon film ». Si certains recherchent une finesse de scénario ou des dialogues bien ficelés, d’autres recherchent l’émotion, la sensation d’avoir vécu quelque chose.
Sur une oeuvre comme « Mommy », on ne peut donc pas obtenir l’unanimité… Parce qu’en allant voir ce film, c’est une expérience de vie que vous éprouvez (et c’est éprouvant!), c’est du vrai que vous touchez du doigt et de l’émotion qui vous brûle les yeux. Pas une histoire, une tranche de vie au mieux.
Le sujet est digne d’un dossier de la DASS : une mère de famille veuve, installée dans un quartier populaire de Montréal, vit avec son fils ado souffrant d’un trouble de l’attachement ; le rendant quelque peu violent (puis délinquant, puis suicidaire…). Le tout en Québécois (nan mais sérieux c’est quoi cette langue tabarn*ak!). Pas vraiment tentant me direz-vous ?
Et pourtant, Xavier Dolan nous donne, avec seulement trois personnages, toute la palette des émotions humaines, illustrées par des prises de vue tantôt poétiques, troublantes ou drôles. Certes, il balance ça de manière désordonnée, j’en conviens, mais il y a de réelles pointes de génie dans certaines scènes qui vous hantent même après la séance (prends tes kleenex… même quand tu sors du ciné !).
Quant à l’actrice principale, forte et sensible, excessive et posée, gracieuse et ultra vulgaire, elle nous emporte avec fougue dans cette relation passionnelle qu’elle entretient avec le monde et surtout son fils. Il y a cette scène quand elle le regarde, contre la voiture, qui est juste sublime…
Tout est là, en une scène

Tout est là, en une scène

Film bouleversant, parfois dérangeant, qui n’est pas un chef d’œuvre mais dont la violence des émotions et la qualité du jeu obligent au respect. On y pense encore après d’ailleurs.
Ce que j’ai aimé : Anne Dorval, le choix des images et des angles, l’excès d’amour, le risque pris sur un sujet douteux, la symbolique de la liberté magnifiquement représentée – tu te sens vivre  rien qu’à les regarder –  et la musique (ca faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu Colorblind !)
Ce que j’ai moins aimé : le bordel ambiant dans la réalisation ainsi que les situations parfois trop surréalistes.
A voir si vous faîtes partie de ceux considérant le cinéma comme une claque à prendre ; je ne regrette pas.
J’en profite pour vous dire qu’une nouvelle bordelaise est dans la place avec son blog orienté ciné : Tiphaine, une testeuse attestant.
C’est pas tout mais je bosse aujourd’hui !

Untitled

Publié dans Flâné pour vous, Les films du moment | Marqué avec , , , , , | 2 commentaires

30 ans … Tout change ?

Untitled
Voilà quelques temps que je suis très absente… Amis bloggeurs, Twittos et autres visiteurs passant par-là depuis ces 3 dernières années, je vous dois une petite explication sur cette échappée belle avant de revenir à mes posts habituels.
Alors voilà, je viens d’avoir 30 ans (mais je ne les fais pas of course)… Vous savez cet âge où le monde s’attend à ce que vous soyez mariée, avec des enfants, un job sympa à 35h et une passion pour les cupcakes ?  Bon, il se trouve que, pour changer, je fais tout à l’envers : je découvre le célibat après 10 ans de vie de couple (1 mois avant mes 30 ans), le mariage n’est pas un mot de mon vocabulaire, les enfants … Euh …, je travaille 60h/semaine et ma passion pour les cupcakes se limite à en manger quand il y en a un qui traîne par là.
Il ne me restait plus qu’à me pendre prendre un billet d’avion, sur un coup de tête, afin de m’aérer l’esprit ! C’est chose faîte, je reviens du Canada, l’esprit libre, prête pour cette nouvelle dizaine (un post voyage avec des photos de dingue est à venir) et de retour sur le blog pour votre plus grand plaisir … ou pas.
Malbaie (Québec) - Une vue qui te donne des perspectives :)

Malbaie (Québec) – Une vue qui te donne des perspectives :)

J’ai lu quelques articles sur ce que tu ne peux plus faire à trente ans, ce qui change, le drame que cela représente etc… Pas mon genre, je te propose plutôt, amie lectrice (ok lecteur aussi), une petite liste de ce qui fait de cet âge d’or celui de la liberté !
A 30 ans :
- Tu sais qui tu es et tu ne cherches plus à être quelqu’un d’autre
- Tu t’habilles comme une femme et tu assumes pleinement – d’ailleurs en talons tu gères désormais (réduction des chutes de 50% entre la vingtaine et la trentaine…)
- Enfin, tu es libérée de tes complexes et l’accord corps-esprit n’a jamais été aussi bon (ainsi tu manges ton nutella beaucoup plus sereine)
- Tu sais ce que tu veux, ce que tu ne veux pas et tu t’y tiens ! Terminé de se forcer à faire des trucs qui ne te correspondent pas ; le mot NON fait partie de ta palette de réponses (tout comme WTF !)
- Ton avis compte et tu es enfin dans la catégorie 5-10 ans d’expérience pour les recruteurs
-  Tu peux – à peu près – continuer à agir comme à 20 ans : danser en pyjama dans le salon à 15h, manger des céréales à 21h devant la télé, échanger avec tes copines sur le corps de Ryan Gosling, te coucher à 4h pour finir la saison de Game of Thrones, faire des after-work et oublier un bout de ta soirée (sans honte)… Tu t’assures juste de restreindre le public et tu évites toute photo.

bje

- Tu tiens l’alcool (enfin c’est l’impression que tu as depuis que tu ne vomis plus en soirée) et n’oublie plus le Perrier dans le frigo pour le lendemain – ainsi que le doliprane
- Tu préfères te faire une journée SPA plutôt que de claquer ta paie dans des bouteilles en boîte et tu ne comprends pas comment il a pu en être autrement toutes ces années
-  L’indépendance financière n’a jamais été aussi importante et tu ne culpabilises pas de tes dépenses – tu sais d’ailleurs gérer ton banquier qui commence enfin à te croire quand tu lui racontes des histoires!
- Les hommes que tu rencontres ont enfin des techniques de drague allant plus loin que « t’as pas un 06 ? » – et de la technique tout court, ce qui est appréciable  ;)
Juste le plaisir de poster une photo de Michael Fassbender qui est juste le mâme par excellence

Juste le plaisir de poster une photo de Michael Fassbender qui est juste le mâle par excellence

- Tu n’hésites plus à demander une augmentation à ton patron et tu l’engueules quand il te dit non (même que tu le menaces de chercher ailleurs !)
- Tu as vu beaucoup de pays, rencontré un tas de gens et tu comprends mieux le sens de la vie
- Tu as appris à aimer les lectures économiques, l’art, le café, le vin, le whiskey… Et tu peux même en parler :p
- Tu lis 50 nuances de Grey en public et… tu ne découvres rien en fait (enfin, si, tu restes suspicieuse sur l’orgasme de la « première fois » et maudis ton premier mec ahahahah)
- Tu es plus indulgente mais tu défends aussi certaines causes avec plus de vigueur – le droit des femmes notamment car tu expérimentes la discrimination tous les jours!
- Tu as viré pas mal de tabous et tes avis sont plus nuancés sur la plupart des choses de la vie. Les hommes ne sont pas « tous les mêmes » finalement, qui l’eut cru que tu changerais autant d’avis!
- Tu es encore trop jeune pour t’inquiéter du vieillissement de ta peau (même si tu investis dans ton premier contour des yeux parce que faut pas déconner quand même)
- Les relations avec tes parents sont des relations d’adultes et ça change tout – disons de ton côté, car tes parents te donnent toujours un surnom débile!
Voilà ce qui arrive quand tu ne recadres pas tes parents!

Voilà ce qui arrive quand tu ne recadres pas tes parents!

- Tu trouves que Zac Effron ressemble à un gosse et envisage Gaspard Ulliel comme un canon… Puis tu as connu l’âge d’or de Di Caprio et Johnny Depp, ce qui n’est pas rien…
J'ai dit PREM'S

J’ai dit PREM’S

- Tu t’adaptes aux nouvelles technologies en ayant conscience de ce que le passé a été… Bref, tu fais partie de ces gens qui ont vécu un genre de révolution copernicienne et c’est vraiment la classe!
La liste est non exhaustive… Mais avouez que c’est quand même génial d’avoir 30 ans non?
Et pour ceux que le sujet intéresse, voici : 30 choses à faire avant ses 30 ans, les phrases qu’on dit à 30 ans, un blog très drôle.
 
Maintenant que vous savez tout, je retourne sur la toile cette fois et je réponds aux emails (sorry les zamis si j’ai été trop longue).
La vie est tellement excitante et sans limites…
Cap ou pas Cap ? Pour moi c'est tout vu!

Cap ou pas Cap ? Pour moi c’est tout vu!

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Photos et Humeurs | Marqué avec , , , | 14 commentaires

Folie ambiante dans ce que je lis

Untitled
Des fois, on lit des articles surprenants qui nous rappellent que tout est possible dans ce monde de fous:
- Les jeux vidéos enseignés à l’Université, oui oui, c’est ici. Mais pourquoi ne suis-je plus étudiante? (le premier qui répond « ben parce que t’es trop vieille », je le dégomme)
- Le mariage peut durer 91 ans… Enfin, ça c’était avant le droit au divorce :) Pour ma part, je suis plutôt en mode « le célibat est une valeur sure! » en ce moment. L’info est là.
- Parce qu’il y a quelqu’un qui comprend les filles comme moi, un bracelet a été créé pour envoyer des chocs électriques à la personne afin qu’elle se mette au sport. Article là.
Principe de base du behaviorisme ( ou comment conditionner les bêtes comme les hommes)

Principe de base du behaviorisme ( ou comment conditionner les bêtes comme les hommes)

- Enfin, les chats commencent à devenir humains… Si vous avez un chat, sérieux, ils font vraiment ca? Tout est là!
Finalement, je me sens vachement normale!

Untitled

 

Publié dans De tout et de rien, En flânant, on trouve | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Pejac : Quand le street art devient poésie

Untitled
La force des mots c’est une chose, le poids des images en est une autre. Pejac l’a compris et détourne le quotidien au profit de son imagination débortdante et poétique. Magique et beau, son art méritait un post admiratif.

998071_378191432283820_800749256_n slide_366986_4190630_free slide_366986_4190632_free

Tout est là.

Untitled

Publié dans Au fil du calendrier, Photos et Humeurs | Marqué avec , , | 2 commentaires